GATINEAU, Québec, 01 oct. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- L’annonce de cet après-midi du gouvernement du Québec d’un soutien pouvant aller jusqu’à 15 000$ par mois et par établissement de restauration incorpore plusieurs propositions faites par Restaurants Canada au cours des derniers semaines. Notre demande de soutien pour les frais fixes, dont le loyer, a été entendue et il s’agit d’une avancée importante. De plus, le fait que les nouvelles mesures gouvernementales présentent un très haut taux de pardon sur les nouveaux prêts (80%) est une bonne nouvelle. Nous sommes aussi satisfaits que le programme du Québec puisse s’adapter à un éventuel programme fédéral afin d’y être complémentaire. Enfin, l’éligibilité ne fera pas de discrimination selon l’usage, ce qui est positif pour les restaurants qui vendent aussi de l’alcool.

??Le gouvernement du Québec a entendu le secteur de la restauration et il a agi afin de fournir une aide de court-terme adéquate. Nous espérons que les fermetures en zones rouges se limitent au 28 jours actuellement prévus. Ces fermetures sont dévastatrices mais les mesures présentées aujourd’hui permettront à des centaines de restaurateurs de survivre le temps d’avoir le droit de rouvrir ?, a mentionné David Lefebvre, vice-président aux Affaires fédérales et pour le Québec chez Restaurants Canada. ??Toutefois, si l’interdiction de certaines activités devait se poursuivre au-delà du début novembre, des aides additionnelles devraient être mises en place??, a précisé David Lefebvre.

Prochaines étapes

L’annonce d’aujourd’hui est bien accueillie par l’industrie. Que les sommes soient accessibles via le PACTE et le PAUPME permettra de les rendre accessibles plus rapidement que si un tout nouveau programme avait d? être mis en place. ? La prochaine étape est de nous assurer que l’inscription à ces deux programmes pour le prochain mois se passe rondement et que les sommes arrivent à temps pour faire une vraie différence?, a ajouté David Lefebvre.

Restaurants Canada estime aussi que quelque chose devra être fait pour les restaurants qui ne s’avéreraient pas éligibles aux nouvelles modalités et ce, peu importe la couleur de la zone dans laquelle ils se trouvent. Nous demandons aussi que les mesures s’appliquent dans toutes régions qui tourneraient malheureusement au rouge.

Nous invitons bien entendu les Québécois à fréquenter les restaurants dans toutes les autres zones et à utiliser le service au volant, les commandes pour emporter et la livraison partout au Québec.

Des décisions basées sur des données probantes

Les mesures de protection et de santé publique mises en place depuis juin permettent une expérience client intéressante, en toute sécurité. Le service aux tables en restauration a démontré qu’il se fait bien et qu’il est un outil pour limiter les rassemblements privés et les fêtes à la maison. La collaboration entre notre industrie et les autorités à ce sujet a permis de réelles avancées. Nous comprenons le principe de prévention mais maintenons que le passage en zone rouge et la fermeture des salles à manger de restaurants ne doit se faire qu’en dernier recours autant pour des motifs économiques que de santé publique.

Dans cet esprit, Restaurants Canada suggère de publier les statistiques ou autres données issues de la santé publique qui mènent à une décision de fermeture touchant la restauration.

Au sujet de Restaurants Canada

Restaurants Canada est une communauté en croissance regroupant plus de 30?000 entreprises de services alimentaires, y compris restaurants, bars, traiteurs, institutions et fournisseurs. L’association a plus de 6 000 membres au Québec. Au moyen de services, de recherche et de représentation, nous faisons le lien entre nos membres dans toutes les régions du pays afin promouvoir la force et le dynamisme de notre industrie. Avant le début de la pandémie de la COVID-19, le secteur canadien des services alimentaires était une industrie au chiffre d’affaires annuel de 93 milliards de dollars qui employait directement 1,2 million de travailleurs, dont près de 300 000 au Québec.

Pour renseignements: David Lefebvre, 613 325-3298, dlefebvre@restaurantscanada.org